CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU LUNDI 22 MARS 2021

Le Conseil Communautaire s’est réuni dernièrement au siège Communautaire à Montfaucon avec pour principal ordre du jour le plan de mandat 2020-2026.

 

Suite à de nombreuses réunions internes de travail (commissions, conseil communautaire, séminaire des Maires…) auxquelles ont participé les élus communautaires et municipaux du territoire, le plan de mandat communautaire 2020-2026 a été validé sur la base des nombreuses et diverses idées émises par les élus sur l’ensemble des domaines de compétence de la collectivité (économie, tourisme, développement durable, culture, social, santé, enfance-jeunesse…).

Le plan de mandat, correspondant au projet politique de la Communauté de Communes sur les 6 années du mandat, a été décliné autour d’une stratégie centrée sur l’attractivité du territoire et de quatre thématiques centrales : la compétitivité, la solidarité, la qualité et l’identité.

Au total, 171 actions ont été définies et seront mises en œuvre de manière échelonnée dans les années à venir.

Son contenu sera détaillé sur le site internet de la collectivité.

A ce titre, il a été rappelé que 97% des actions prévues dans le plan de mandat 2014-2020 avaient été mises en œuvre.

Au titre des affaires économiques, les élus communautaires ont approuvé le projet d’extension de la zone d’activités de Ville à Dunières afin de permettre le déménagement de l’entreprise VIAL FRERES. Les études relatives à ce projet seront lancées très rapidement.

 

Le Conseil Communautaire s’est ensuite positionné sur la compétence « mobilités » en prenant la décision de la laisser exercer par la Région Auvergne –Rhône-Alpes, comme actuellement. Des échanges plus réguliers et approfondis interviendront avec la Région pour améliorer les services de mobilité existants : lignes régulières, ramassage scolaire, autostop sécurisé…

 

Concernant la compétence « jeunesse », les élus ont validé la mise en place d’une aide financière à destination des jeunes du territoire afin de les encourager à obtenir leur BAFA (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) qui peut leur permettre d’encadrer des jeunes dans des centres de loisirs ou des colonies. Cette aide (plafonnée à 500 € par jeune) sera conditionnée à un engagement d’assurer un travail d’animation rémunéré dans les centres de loisirs communautaires.

A également été validé le projet de candidater auprès de l’Etat afin de bénéficier d’une subvention pour la mise en place d’une nouvelle dotation informatique au bénéfice des écoles primaires du territoire. Des ordinateurs portables et des tablettes seront mis à disposition gratuitement des écoles si la collectivité est retenue dans le cadre de l’appel à projet lancé.

 

En fin de réunion, les élus communautaires ont étudié les questions diverses : modification de la composition de la commission « économie », demande de subvention auprès du LEADER pour la création d’enquête games sur le territoire, création et suppression de postes…

 

Retrouvez ici les compte-rendus des conseils communautaires.

En un clic